Dommages collatéraux : par euphémisme, conséquences annexes d’une opération militaire, touchant des biens ou des victimes civils (Larousse). Comme dans « s’cusez pour la bombe, ce n’était pas là qu’il fallait qu’elle tombe. » Expression dorénavant utilisée à tout vent pour expliquer, justifier une fatalité, petite ou grande, sans responsabilité… Le chroniqueur vin que je suis en est justement victime et même si son degré de gravité à l’échelle planétaire est largement sous le niveau de la mer, il affecte quand même mon quotidien; voyez-vous, depuis le jour J, je ne déguste plus rien. Je le dis en souriant, mais ça reste un fait, car depuis un bon moment dans les SAQ, les représentants sont devenus persona non grata, les stations de dégustation ont été fermées et les évènements promotionnels annulés, si bien que plus un vin ne se déguste en succursale. D’une trentaine de produits en moyenne chaque semaine dégustés (calculez, environ 1500 par année!) j’en suis maintenant réduit pour toute expérience bacchique à ma modeste consommation domestique. Pas mêlant, c’est rendu que j’ouvre des bouteilles pour pouvoir vous en parler! Je bois donc, qu’on se le dise, désormais pour la cause. Et pour le service public! Mais maintenant sans recracher. (Hic!)

 

Conde Valdemar, Bodega Valdemar, vin rosé, Rioja DOC, Espagne, 2019, 14,40 $, 12217821

Qui dit été pour moi dit rosé. Et chaque fois que j’y repense, je continue de me demander, mais pourquoi c’est si bon en ces mois de l’année et si ordinaire une fois les grandes chaleurs passées ? Comme si ces vins se devaient de répondre au soleil pour voir leur appréciabilité et désirabilité augmenter. Toujours est-il que hormis quelques exceptions de renom (Tavel et Bandol notamment tenant le haut du pavé) c’est davantage de soif dont il est question que de grande dégustation. On lui demande de la fraîcheur et du fruit et le seau à glace sur la terrasse est très souvent son plus grand ami. Ce qui m’amène à une récente journée caniculaire de fin de printemps et une fois ce rosé dans mon verre, je me suis refait cette réflexion. Léger, bien sec, de l’éclat, du petit fruit et tout est dit. Et comme si c’était précisément de cela dont mes papilles avaient envie. Devant le BBQ allumé, ça goûtait les vacances et l’été et tous mes sens étaient comblés. À prix d’ami, rosé, sapidité et simplicité dans un verre réunis! Et vive l’été! Olé!

 

 

 

Borgogno, Pinin, Langhe DOC, Italie, 2018, 19,50 $, 14102403

 

Coup de cœur : attirance forte et soudaine pour quelque chose ou pour quelqu’un. Basé sur l’organe des sentiments, le cœur s’agite ainsi face à ce qui nous rend heureux (linternaute.fr). De la fraise, de la framboise et de la cerise valsant dans le verre, une touche de cuir pour la virilité et de fleur pour compléter. Soyeux, des tannins lisses, mais serrés, moyennement corsé, mais dans le tapis la personnalité! Un vin qui part dans toutes les directions, mais qui atterrit en plein dans le milieu. Bingo, bull’s-eye, comme vous voudrez, mais en battant très fort mon cœur s’est emporté. Immense et brûlante recommandation piémontaise à ne pas manquer!!

 

Dans le panier bleu!

Brise-glace, Noroi, Gin & Tonic, 0,5% alcool, St-Hyacinthe, Québec, 9,80 $ (4X355 ml), 14404719

Les cocktails prêts-à-boire ont plus que jamais la cote! Cette année qui plus est en SAQ nous en sommes littéralement ensevelis et bonne nouvelle, l’offre québécoise est à son sommet et les ventes emboîtent plus que largement le pas. Y’a pas à dire, y’a du Québec dans vos verres et y’a de quoi être fier! Parmi ceux-ci, un se démarque largement par définition en ce sens qu’il est… désalcoolisé. Un concept, je sais, je sais, hautement antinomique (du gin désalcoolisé!), mais c’est à s’y méprendre, ça goûte vraiment le gin tonic! Du genièvre, de l’amertume et une pointe de lime, mais sans la chaleur de l’alcool. Désaltérant et rafraîchissant! Pour ceux et celles qui veulent fêter l’été, mais voir leur consommation d’alcool modérer, pour les conducteurs désignés, les femmes attendant un petit bébé (mon amour je t’aiiiiime!), je vous présente votre drink de l’été! Et bien haut un verre à votre santé!