Un nouveau café à Saint-Hippolyte

Un bon café pour entamer une nouvelle journée?  C’est ce que vous propose 62 lacs Café depuis le 3 février dans son local situé au 946, chemin des Hauteurs, juste au sud du chemin du lac Bleu, tout à côté de la station-service. 

 

Un bon café pour entamer une nouvelle journée?  C’est ce que vous propose 62 lacs Café depuis le 3 février dans son local situé au 946, chemin des Hauteurs, juste au sud du chemin du lac Bleu, tout à côté de la station-service. 

 

De 5h30 à 12h30, Richard Coco met à votre disposition votre incontournable café matinal qu’il peut accompagner d’une petite douceur, croissant ou chocolatine, si vous le désirez.

 

Café d’un torréfacteur laurentien

Le café servi chez 62 lacs Café est préparé avec une machine espresso italienne Magister. Il provient de la brûlerie artisanale Couleur Café de Sainte-Agathe-des-Monts. Robert Coco a choisi d’offrir le Super Crema, un café corsé et fruité, qui s’avère le meilleur vendeur de ce torréfacteur. Cuits sur place, les croissants et chocolatines ont été façonnés à la boulangerie La Farandole de Sainte-Adèle. Il n’y a pas de hasard dans ces choix. Le propriétaire de 62 lacs Café a adopté intentionnellement des produits régionaux. Pour lui, il était clair que son commerce devait s’insérer dans l’économie laurentienne. 

 

Éco-durable : compostable et recyclable

L’écologie lui tient à coeur. Richard Coco s’est donc assuré de trouver des verres et des couvercles 100% compostables. Les bâtonnets sont recyclables. Le sucre brun ou blanc est offert dans de grands bocaux de verre, écartant la nécessité d’un emballage superflu. Tout ce qu‘il utilise est réfléchi afin de laisser la plus petite empreinte écologique possible. Richard prévoit même distribuer le marc de café à ses clients à l’arrivée du printemps. C’est un excellent engrais organique naturel. 

 

Nouvel entrepreneur

Richard Coco est diplômé en gestion des affaires et il a une longue carrière de directeur et de gérant derrière lui, avec des bannières aussi prestigieuses que Tiffany& Co. et Louis Vuitton.  Originaire de Suisse, il est arrivé à Vancouver en 2007 pour ouvrir la première boutique Nespresso au Canada.  Il y rencontre sa future conjointe, originaire de Montréal. Le couple s’installe à Saint-Hippolyte dans le secteur du lac Aubrisson en 2016. C’est près de la nature qu’ils souhaitent élever leurs enfants. Richard, quant à lui, est un amoureux de l’hiver et des montagnes. Au cours des dernières années, il a été moniteur de ski au Mont Olympia et à l’Estérel. 

 

« Le retrait des glaciers a mené à la création d’une multitude de plans d’eau à Saint-Hippolyte, qui compte aujourd’hui plus de 62 lacs sur son territoire », indique-t-on dans l’historique de la municipalité. C’est donc en souhaitant donner à son entreprise un caractère bien hippolytois que Richard Coco a choisi le nom de 62 lacs Café. Il lui apporte toute son expérience de gestionnaire et son expertise du service à la clientèle. Il est conscient des défis à relever. Il a délibérément commencé avec une offre restreinte. Il compte engager un dialogue avec sa clientèle pour mieux en cerner les préférences avant d’élargir sa gamme de produits.  Mais si la demande est là, il pourrait offrir des cafés variés au profil gustatif différent, vendre des sacs de café en grains de la brûlerie Couleur Café, préparer des yogourts aux noix, fruits secs et granola, etc. Les idées ne manquent pas! 

 

Un lieu de rassemblement

Richard est prêt à ravitailler les automobilistes avec son service de commandes à emporter.  Mais il espère également que le café, où le wifi gratuit est disponible, soit fréquenté par des personnes qui vont s’y attarder. Il a installé une grande table de bois conviviale.  Il l’imagine occupée par des employés en télétravail qui veulent se retrouver quelques heures dans un environnement différent. Il l’imagine aussi occupée par des amis qu’y s’y retrouvent pour bavarder autour d’un café. Il mettra bientôt à la disposition des clients des livres et des jeux de société. Et, avis à tout groupe qui cherche un endroit pour une réunion ou un événement : on pourra louer le local.