• Accueil
  • >
  • Article
  • >
  • Le radon : principal responsable du cancer du poumon chez les non-fumeurs

Le radon : principal responsable du cancer du poumon chez les non-fumeurs


En ce mois de la sensibilisation au radon, découvrez ce gaz nocif et comment éviter d’en avoir chez vous

Qu’est-ce que le radon?

Le radon est un gaz radioactif qui émane naturellement du sol. Il est invisible, inodore et sans goût. Lorsque le radon entre dans des espaces clos comme les maisons, il peut s’accumuler à des concentrations dangereuses. Toutes les maisons canadiennes contiennent du radon peu importe l’âge, le type de construction ou l’emplacement de la maison. Les concentrations varient d’une maison à l’autre, même lorsqu’on parle de maisons mitoyennes. Le radon peut s’infiltrer par toutes les ouvertures en contact avec le sol : les fissures dans les murs de fondation et dans les dalles de plancher, les joints de construction, les espaces autour des tuyaux de branchement, les puisards et les cavités dans les murs.

 

Quels sont les effets du radon sur la santé?

Lorsque du radon est inhalé dans les poumons, il se désintègre en particules radioactives. Cette énergie est absorbée par le tissu pulmonaire à proximité, ce qui endommage les cellules pulmonaires. Quand les cellules sont endommagées, elles peuvent mener à un cancer quand elles se reproduisent.

 

Radon et tabagisme

L’exposition au radon constitue la première cause de cancer du poumon chez les non-fumeurs. L’exposition au radon et au tabagisme ensemble peut accroître considérablement le risque de cancer du poumon. Par exemple, si vous fumez toute votre vie, votre risque de développer un cancer du poumon est de 1 sur 10. Lorsqu’on ajoute une exposition de longue durée à un niveau élevé de radon, votre risque passe à 1 sur 3. Chez les non-fumeurs, le risque de cancer du poumon à vie pour le même niveau élevé de radon est de 1 sur 20.

 

Par chance, le radon peut être détecté à l’aide d’un simple test. Des trousses d’analyse sont offertes en ligne, chez certains détaillants locaux et auprès de professionnels certifiés en matière de radon. Dans la plupart des maisons, les concentrations élevées de radon peuvent être réduites de plus de 80 % grâce à l’installation d’un système d’atténuation par un professionnel certifié en matière de radon.

 

Si vous souhaitez partager l’information directement de la page Facebook Canadiens en santé, cliquez ici.

 

Nous espérons que vous trouverez ces informations utiles. Si vous préférez ne plus recevoir ces messages, n’hésitez pas à nous en aviser par retour de courriel.

 

Veuillez agréer nos salutations distinguées,

Maganga Lumbu

Directrice régionale

Direction des communications et des affaires publiques

Santé Canada / Agence de la santé publique du Canada – région du Québec