L’automne est arrivé, les rongeurs aussi


Saviez-vous que les souris peuvent se faufiler dans des fissures qui ont à peine la taille d’une pièce de dix cents, tandis que les rats peuvent passer à travers un trou de la grosseur d’une pièce de vingt-cinq cents ?

 

Entendez-vous la nuit des bruits dans les murs qui ressemblent à des trottinements ou à des grattements ? Et le matin, vous arrive-t-il de trouver des objets rongés et mordillés ou des emballages d’aliments endommagés ? Si la réponse est oui, il est possible qu’une infestation de rats ou de souris en soit la cause. La présence d’excréments et d’urine, de trous dans les fondations, ainsi que d’empreintes sur les surfaces poussiéreuses sont aussi des signes d’infestation.

 

L’importance de la prévention

En plus de causer des dommages matériels, les rats et les souris peuvent transmettre des maladies. Par exemple, la souris sylvestre peut être porteuse d’un hantavirus, qui entraîne une maladie pulmonaire rare, mais grave appelée syndrome pulmonaire à hantavirus (SPH). Comment s’en débarrasser ? L’élimination des rats et des souris passe avant tout par la prévention.

 

La première intervention consiste à éliminer les points d’entrée faciles

  • installez des coupe-froid en métal sous les portes et calfeutrez les fenêtres
  • colmatez les fissures dans les fondations
  • couvrez les conduits de ventilation de la sécheuse, les évents de l’entretoit et les avancées du toit d’un fin grillage métallique

Rendez votre maison moins attrayante pour les rongeurs

  • désencombrez le garage pour éviter que les rongeurs fassent des nids.
  • mettez vos déchets dans des contenants dotés d’un couvercle qui ferme hermétiquement
  • ne jetez pas de déchets gras ou huileux, d’œufs ou de produits laitiers dans le bac de compostage
  • gardez votre cuisine propre. Entreposez les aliments secs et la nourriture sèche pour les animaux de compagnie dans des contenants en métal ou en verre

 

Interventions physiques possibles

Le choix de la méthode dépend de l’espèce de rongeurs qui pose problème. Par exemple, les pièges conçus pour les rats ne conviennent pas à la capture des souris. En présence de rats ou de souris dans la maison, deux solutions possibles s’offrent à vous : les pièges, comme celles à ressort ou électroniques et les produits (pesticides) comme les appâts ou les poisons.

 

Si vous décidez d’utiliser un pesticide pour régler votre problème d’infestation, lisez d’abord l’étiquette afin de choisir le produit approprié à l’organisme nuisible ciblé. Suivez attentivement toutes les directives et les mises en garde qui figurent sur l’étiquette et vérifiez toujours que le numéro d’homologation du produit antiparasitaire y apparaît afin de vous assurer qu’il est approuvé par Santé Canada.

Consultez la section https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/sujet-pesticides/utilisation-securitaire-pesticides.html pour obtenir de plus amples renseignements.

 

Pour des conseils ponctuels sur l’utilisation de pièges et de produits tels que les appâts et les poisons, https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/conseils-pour-controle-parasites/rats-et-souris.html Cette page Web offre également des conseils sur les mesures d’hygiène à appliquer en présence d’excréments et d’urine ou de cadavres de rats ou de souris.

 

N’hésitez pas à signaler à Santé Canada toute réaction indésirable liée à l’utilisation d’un pesticide à https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/securite-produits-consommation/pesticides-lutte-antiparasitaire/public/proteger-votre-sante-environnement/declarer-incident-lie-exposition-pesticide.html