La numérologie est une pseudoscience qui est un ensemble de croyances et de pratiques fondées sur l’attribution de propriétés à des nombres. Bien des nombres croient pouvoir détenir un rang primordial dans la numérologie: le 3 qui fait le mois et le 5 qui le défait, le 7 chanceux, le 10-4, le 13 superstitieux, le 666 du diable, le 6/49. Toutefois, quel est le chiffre qui semble prendre une place plus prépondérante dans l’histoire ou dans l’imaginaire ?

 

Le douze – 12

Le 12 est un numéro apparaissant dans divers domaines. Par exemple, le 12 décembre 2012 (ou le 12-12-12) était censé marquer la fin du monde, selon certains théoriciens, puisque le calendrier maya se terminait à cette date. Les douze coups de minuit retentissent toujours avec une certaine frayeur. « Treize à table n’est à craindre qu’autant qu`il aurait à manger que pour douze », nous a dit Grimond de la Reynière.

 

Dans l’Antiquité, plusieurs événements comportaient de façon claire et sans équivoque une référence au chiffre 12, comme le nombre de travaux d’Hercule, de tribus d’Israël, de portes de l’Apocalypse, des divinités olympiennes. En religion, il y a douze Apôtres et stations dans le chemin de croix. En sport, il y a douze joueurs sur une patinoire de hockey et sur un terrain de football canadien.

 

Ensuite plusieurs concepts ont aussi été l’objet de l’emploi systématique ou technique du 12 comme le nombre de mois, signes du zodiaque, jurés dans un procès, demi-tons dans une octave, grades au judo, syllabes dans un alexandrin. D’où viennent toutes ces conventions ? Allais-je oublier les objets vendus à la douzaine, le nombre de pouces dans un pied (système impérial), le nombre de paires de côtes et celui des ganglions dans le corps humain ? La largeur d’un disque vinyle revenu récemment à la mode (le fameux 33 tours de 12 pouces) ?

 

Alors, le neuf – 9

Croyant avoir cerné cette problématique, voilà que plusieurs exemples avec le chiffre 9 prolifèrent. Celui-ci semble prétendre une place aussi prépondérante que le douze. Effectivement, on relève qu’il y a neuf muses, mois de gestation, planètes, symphonies, juges de la Cour Suprême. Il ne faudrait surtout pas oublier les neuf vies présumées du chat.

 

Ah oui, mais le sept – 7

Le sept est aussi revendicateur. On note les sept merveilles du monde, continents, jours de la semaine, couleurs de l’arc-en-ciel, le niveau de pH dans une solution neutre et en religion, les sept péchés capitaux. Il ne faut pas oublier le 7e art (cinéma), James Bond 007, le nombre d’années de malheur si vous cassez un miroir.

 

Mais

Nous pourrions continuer d’élaborer sur les vertus et l’essence même des chiffres, mais « on perd beaucoup de temps dans les querelles de chiffre », nous a dit Ségolène Royal. En définitive, chaque chiffre positif a son importance, surtout dans un compte de banque, et ne devrait pas faire l’objet d’un culte spécial.

Source : Wikipédia

Auteur de l'article