• Accueil
  • >
  • Article
  • >
  • L’APLA demande une révision du statut de camp de vacances pour le camp Cocréa

L’APLA demande une révision du statut de camp de vacances pour le camp Cocréa


 

Le 6 juin dernier, la municipalité a émis un certificat d’autorisation à Cocréa Immobilier Inc. pour opérer un camp de vacances sur deux lots récemment acquis par celle-ci; ces lots appartenaient à l’association des Camps de Santé Bruchési.

 

Le promoteur avait présenté à l’APLA son projet de développement pour le site du Camp Bruchési en août 2021. Nous considérions alors que ce projet n’était pas conforme aux usages permis par le règlement de zonage et nous avions écrit au maire pour lui faire part de nos commentaires.

 

Nous avons assisté à la présentation de M. Desroches le 16 août 2022 et nous constatons que le projet est sensiblement le même que celui présenté l’an dernier; nous maintenons la même évaluation face à la conformité au règlement de zonage : il ne s’agit pas d’un camp de vacances.

 

À l’assemblée du conseil municipal de juillet dernier, le maire a affirmé que les définitions de Camp de vacances et Centre de vacances sont à ce point similaires qu’elles se confondent. Il a aussi affirmé avoir une opinion juridique confirmant son affirmation.

 

Nous avons demandé par écrit à la municipalité de nous présenter cet avis juridique. N’ayant pas reçu de réponse, nous pouvons tirer nos conclusions. Nous avons donc mandaté un cabinet d’avocats spécialisé en droit municipal pour nous fournir cet avis. Nous espérons une réponse à cet égard au mois de septembre.

 

La mission de l’APLA est de protéger l’environnement du lac de l’Achigan et la qualité de vie des gens qui en bénéficient. Soyez assurés que nous vous tiendrons informés de l’évolution de ce dossier.

 

Votre équipe de l’APLA