• Accueil
  • >
  • Article
  • >
  • Alcools blancs et paniers bleus, 2 gins et 2 vodkas

Alcools blancs et paniers bleus, 2 gins et 2 vodkas

C’est le PM qui l’a dit, « faudrait bien se (re)mettre à acheter québécois ici ». Was about time! comme diraient les Chinois… Comme si à ce moment, Covid et fermeture des frontières obligent, on prenait conscience de nos égarements. Cela dit, en matière d’alcools d’ici le Québec est depuis quelques années sur une réelle lancée. Exit les produits de piètre qualité faits par des tâcherons sans réelle vision et encarcanés dans des lois datant de la prohibition! Qu’on se le dise, dorénavant chez nous terroir ne rime plus avec crachoir, mais bien avec miroir! Dynamisme, ambition et innovation sont de la partie; indication géographique protégée (IGP) Québec pour les vins, microbrasseries et microdistilleries poussant comme des champignons, enfin. Constat, les vins ne font que s’améliorer d’année en année et nos gins ont littéralement envahis le marché. Liqueurs, amers, prêts à boire, vodkas ont aussi emboité le pas. Et tenez-vous bien, les whiskies je vous le dis arriveront bientôt comme un train. Bref, comme les fromages d’ici tracèrent la voie hier, les Québécois sont maintenant prêts à passer de l’assiette au verre! Qui boira verra! ce mois-ci et les suivants compte bien prendre la balle au bond et, attachez vos souliers, c’est dans le panier qu’il compte bien la dunker!

 

 

Km12, Distillerie du Fjord, Dry gin, Saguenay, 46,50 $, #13394918

À tout seigneur, tout honneur, commençons par le roi! Impérial, forestier, riche et onctueux. De la concentration et de la longueur. Tout y est! La quintessence selon moi du gin québécois et je suis loin d’être le seul à le penser. Un gin de classe mondiale, rien de moins! Immense recommandation, tellement, mais tellement bon!

 

 

 

Loop lime et gingembre, Dry gin aromatisé, Distillerie Mariana, Mauricie, 39 $, 14348956

La petite histoire d’abord, d’une simplicité et d’une évidence digne de son temps. Des pelures de pommes de terre rejetées par l’usine de chips Yum Yum du coin, recyclées par cette distillerie pour en faire l’alcool de base de leur nouveau gin. Viennent ensuite gingembre qui titille, lime qui punch et le tour est joué! Tout aussi original qu’écologique! Festif que tonique! Un coup de cœur à tous les niveaux! Mille bravos!

 

 

 

Bold, Vodka, Montréal, 24,30 $, 13692966

Autant le dire tout de suite, je trouve organoleptiquement parlant la vodka d’une totale insignifiance, un support à alcool, sans plus. Le seul spiritueux dont la qualité première demandée est de ne rien goûter! Antinomique vous dites? Tout dans la posture, très peu pour les papilles. Goûtent toutes pareilles, choisissez-les par la bouteille…

 

 

 

Aparté ici sur une expérience vécue, quatre vodkas à l’aveugle devant moi. La seule vraie façon de les goûter, que des arômes, sans préjugé. Sur la ligne de départ, entre autres deux stars, la Grey Goose et la Pur, des vodkas maintes fois primées et adulées. J’avais beau faire l’aller-retour entre les verres, sentir, goûter, qu’un sentiment en moi, le désarroi. Des différences si minimes et infimes qu’il me fallut user d’imagination pour exprimer la différenciation… Et puisqu’il fallait bien en nommer une, sans trop de conviction, je pointai un verre du doigt. Et boom, dévoilement et coup de tonnerre, la vodka la moins chère! Les bras me sont tombés. Prise 2 que je me suis dit, une collègue, Mariiiika, vient ici! Mêmes commentaires que moi, difficile de choisir et blablabla. Elle hésite et verdict… identique! Pwaaa! Un autre collègue suit, par ici c’est à toi! Et devinez quoi? 3 en 3! Bold Vodka à l’unanimité même si c’était très très serré. K.O les autres, au plancher! Morale de cette histoire: Un, lâchez la Goose made in France s’il vous plait, c’est in-cro-ya-ble-ment surfait. Et Deux, pour du générique, de la vodka à bloody, ça ne vaut tellement pas la peine de claquer tout ce fric ou d’acheter des importées. Faites le test, vous m’en reparlerez. Pour ma part, cas réglé. Bold vodka, je suis à toi!

 

 

 

Menaud, Vodka, Charlevoix, 60,25 $, #14016505

Jusqu’à ce jour, une seule m’a fait réellement vibrer et devinez quoi, c’est du québécois! De dire qu’elle ne goûte pas comme toutes les autres relève de l’euphémisme. On est ici littéralement dans une autre galaxie mes amis! Ça sent bon les céréales, les fleurs, le foin et c’est d’une richesse, d’une longueur! Un vrai de vrai produit du terroir en plus, tous les grains pour sa distillation viennent du coin. En attendant de pouvoir y aller, fermez les yeux, goûtez à ça, le fleuve, les montagnes, la Charlevoix! Et la nostalgie de ce si merveilleux coin de pays…