Sport

Club de Karaté Saint-Hippolyte
Nos karatékas ont bien performé à Repentigny


Le samedi 11 novembre dernier à l’école secondaire Félix-Leclerc de Repentigny se déroulait une compétition provinciale, La coupe du Québec 2017, attirant plus de 250 participants venant de différentes régions du Québec. (Val-d’Or, Saguenay, Chibougamau...).

Le club de karaté Laurentides s’est illustré en gagnant de belles médailles en kumité (combat). Enzo Léonetti a remporté une médaille d’argent et Yuki Gendron, 7 ans, qui a très bien performé, a récolté une médaille de bronze. Alexandre et Florent Strasbourg ont fait bonne figure pour leur première compétition. Le club de karaté Saint-Hippolyte est très bien représenté par nos futures élites en karaté.

Texte : Michel Petit




Carine Tremblay et Marie Lévesque
Un Hippolytois est le 16e meilleur Ironman au monde chez les 65 à 69 ans

Lévesque figure en première position mondiale 
des athlètes canadiens Ironman chez les 65 à 69 ans

Avec un temps de 13 heures, 27 minutes et 27 secondes, l’Hippolytois Raymond Lévesque a complété le Championnat du monde Ironman, le 14 octobre, à Kailua-Kona, Hawaï.

L’épreuve, qui réunit dans l’archipel américain le summum des triathlètes au monde, impose de parcourir 3,82 km de nage, 180,2 km de vélo et 42,2 km de course en moins de 17 heures.


Nager dans l’océan
La natation s’est effectuée dans les temps prévus par IronRay, en 1 h 32 et 40 secondes, dans un contexte très favorable, marqué par l’absence de vagues. Le défi de cette section de la compétition demeure le spectaculaire départ avec plus de 2 000 athlètes qui s’élancent en même temps. Une masse d’individus s’avance ainsi dans l’océan Pacifique avec le but ultime de se démarquer.

Pédaler à flanc de volcan
Au vélo, les performances de l’Hippolytois ont surpris tout le monde, lui qui a complété le parcours en 6 heures 5 minutes et 2 secondes. Les conditions étaient pourtant difficiles, parce l’absence de vent rendait l’humidité accablante et la chaleur intenable. Ce fut effectivement l’une des journées les plus chaudes sur l’île, la température frôlant les quarante degrés. Lévesque a dépassé la plupart de ses adversaires dans cette partie de la discipline.


Courir à haute température
À la course à pied, la chaleur intrinsèque au circuit dans un champ de lave volcanique, le vent inexistant et des inconforts gastriques ont perturbé les estimations de temps initiaux, Lévesque complétant cette section en 5 heures, 41 minutes et 3 secondes. L’athlète de 65 ans a puisé le courage pour terminer ce périple dans son expérience de triathlète et dans son désir d’honorer la présence de ses proches à la compétition.
Les championnats du monde Ironman ont lieu depuis déjà 36 ans, afin de concrétiser, année après année, l’expression selon laquelle « tout est possible », parce que le parcours de cette île est clairement le triathlon le plus difficile de la planète.



ctremblay@journal-le-sentier.ca

Photos : Entourage de Raymond Lévesque




Audrey Tawel-Thibert

Cross-country : de jeunes sportifs hippolytois se démarquent


Durant les mois de septembre et octobre, plusieurs évènements de cross-country se sont tenus aux niveaux local, provincial et régional. De nombreux élèves de l’école des Hauteurs y ont participé; parmi eux, de jeunes Hippolytois se sont distingués par leurs performances sportives.

Finale locale
La finale locale de cross-country, organisée par la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord (CSRDN), a eu lieu le 22 septembre au Parc de la Rivière-du-Nord à Prévost. C’est une vingtaine d’élèves de l’école des Hauteurs qui se sont présentés, chapeautés par leur professeure d’éducation physique, Mme Ouellette. Deux jeunes se sont hissés sur le podium : Sarah-Ève Picard (2e place, 4e-5e année filles) et Samuel Picard (1re place, 6e année garçons).

Finale régionale
Puis, le 4 octobre au domaine Saint-Bernard de Mont-Tremblant, les élèves les plus rapides des Laurentides et de Lanaudière furent invités à la finale régionale. Six élèves de l’école des Hauteurs ont participé : en 4e année, Manu Morin, Zak Charbonneau, Maddox Dagenais et Sarah-Ève Picard ; et en 6e année, Milan Latulippe et Samuel Picard. Les premières places ont été octroyées à Sarah-Ève et Samuel Picard ainsi qu’à Manu Morin.


Finale provinciale
Les meilleurs coureurs de 5e et 6e année du primaire ainsi que du secondaire provenant de toutes les régions du Québec se sont retrouvés le 21 octobre au parc Rivière-du-Moulin à Chicoutimi à l’occasion de la finale provinciale. Sur la cinquantaine d’athlètes de notre région qui y étaient, cinq étaient de la CSRDN. C’est Samuel Picard, originaire de Tête-à-la-Baleine, qui s’est vu remettre la seule médaille d’or de la région, obtenant du même coup le titre provincial dans la catégorie « moustique ».
Félicitations Samuel pour ta médaille, et bravo à tous les participants!


audreytt@journal-le-sentier.ca

Photos : Jean Picard